Moune de Rivel chante pour les anges

Moune de Rivel ou Cécile Jean-Louis Baghio’o, de son véritable nom, était une grande voix guadeloupéenne, elle a longtemps contribuer à enrichir notre répertoire musicale en produisant les plus beaux classiques de la musique antillaise. Moune de Rivel était une célèbre artiste des années 40 à 80. Elle s’est éteinte jeudi à Paris, à l’âge de 96 ans.

Sa voix douce, joyeuse et colorée a bercé la jeunesse des enfants des îles dans les années 1940 à 1980.

Moune, naît à Bordeaux en 1918 d’un père et d’une mère originaire de la Guadeloupe précisément de la ville de Basse-Terre. Elle s’intéresse à la musique dès son plus jeune âge. Un amour et une passion qu’elle doit à ses parents et pour lesquelles elle s’investira corps et âme. Jeune étudiante, très douée, elle suit des cours de piano et de violon au Conservatoire de Paris. C’est une aubaine, car rare sont les antillais qui parviennent à étudier dans cette école. Elle décroche son diplôme sans difficultés.

Alors qu’elle apprend le chant et la musique, elle côtoie les plus grands artistes antillais comme Léona Gabriel, Stellio, Archange Saint-Hiliaire, des amis de la famille, semblait-il.

Ces talents d’artistes n’ont pas d’égal, elle se consacrera aussi à la comédie. Moune de Rivel donne son premier récital dans un célèbre cabaret parisien du moment, La Boule Blanche. Déjà à cette époque les cabarets parisiens. Cette prestation en amènera d’autres et Moune devient très célèbre dans les cabarets parisiens. Elle donne à la biguine toute sa saveur aux côtés de quelques grands musiciens.

Durant les années 60, elle construit sa vie, épouse un jazzman et effectue une longue tournée en Europe. De tous ces succès, on retiendra notamment sa participation à l’hymne nationale du Burkina Faso en 1984. Elle apparait aussi dans des films au coté du séduisant Alain Delon, de Claudia Cardinale

Le conservatoire Misik an nou, qu’elle crée en 1995 reste sa seule empreinte de l’univers de la musique. .
En 1997, elle a été faite chevalier des Arts et des Lettres en France. Ces dernières années, affaiblit par les maladie d’Alzheimer, elle se reposait à son domicile parisien.

Vous pourrez suivre l’hommage donnée à Moune de Rivel sur Guadeloupe 1ère samedi à partir de 20H

(c) source photo: http://alrmab.free.fr/

Source: Guadeloupe.fr – Actu

Pin It

Comments are closed.