L’Assemblée supprime à l’unanimité le mot « race » de la Constitution

Hémicycle de l’Assemblée nationale Lors du projet de révision de la Constitution, l’Assemblée nationale a supprimé, ce jeudi 12 juillet, à l’unanimité le mot « race » de l’article 1er de la Loi fondamentale et a également interdit toute « distinction de sexe ». Le député de Guyane, Gabriel Serville, s’est exprimé. La1ère.fr

Source: Guadeloupe 1ère

Pin It

Comments are closed.