Jean Barfleur, c'est un grand homme qui s'en va

PORT LOUIS – Le départ de Jean Barfleur marque une grande tristesse sur la scène politique de la Guadeloupe. L’homme politique nous a quitté après une longue maladie, foudroyé par une crise cardiaque.

La ville de Port Louis et l’ensemble du territoire de la Guadeloupe pleurent un grand homme qui vient de s’éteindre à l’âge de 84 ans. Alors qu’il annonçait son départ de la vie politique, Jean Barfleur nous quitte quelques jours plus tard dans la matinée du jeudi 27 février.

Le parcours politique de Jean Barfleur a été ponctué d’événements considérables, il a passé 19 ans à la tête de la mairie de Port-Louis, faisant de lui le doyen des maires de l’île. Il consacre tout son temps à cette ville qui chérissait depuis ses débuts. Il occupe divers poste d’abord entant que conseiller général de 1992 à 1998. Il aura été aussi l’un des membres fondateurs du parti politique UPLG, l’Union Populaire pour la Libération de Guadeloupe. Jean Barfleur montrait quelque signes de fatigue qui le contraint à abonner sa carrière politique, mais nous étions loin de nous douter que c’est coeur qui allait lâcher.

Voici quelques réactions de certains élus face à la disparition de Jean Barfleur, un homme politique d’envergure:

« Se mettre au service des autres a toujours été son combat, notamment en qualité de chef d’édilité » a déclaré la Préfète de Région dans un communiqué.

Le Président du Conseil Général, « s’incline devant sa mémoire. La Guadeloupe gardera le souvenir d’un grand militant de la cause guadeloupéenne. »

Jacques Gillot salue « la force du militant et la patience du gestionnaire autant que la mémoire d’un élu totalement au service de l’humanisme et de la liberté ».

Pour Josette Borel Lincertin, « C’était avant tout un militant de convictions, qui a toujours su refuser de s’enfermer dans des postures idéologiques étriquées ».

« Jusqu’au bout, il a su rester un homme de dialogues, mettant en avant les intérêts supérieurs de sa commune » a déclaré la Présidente de région.

Et d’ajouter : « Nous perdons un homme politique de grande valeur, qui a fortement contribué à sortir Port-Louis de son enclavement, en exploitant les ressources naturelles et économiques de cette commune. »

Source: Guadeloupe.fr – Actu

Pin It

Comments are closed.