Création d'une structure commune regroupant les services de Police et la Gendarmerie appelée « Task Force ».

Afin de lutter contre la criminalité et les règlements de comptes cette section verra le jour spécifiquement dans les régions Corse et Antilles-Guyane en septembre prochain.

L’information avait été divulguée par France 3 Corse Viastella le 30 janvier dernier. Selon le projet de cette réforme en discussion avec la parité syndicale de la police, que l’AFP s’est procuré, il s’agit de créer une « structure commune de coordination » police/gendarmerie afin de lutter « contre les réalités criminelles spécifiques » dans ces départements.

Dès septembre donc, selon les indiscrétions de l’entourage du ministre de l’Intérieur Manuel Valls, une Unité de lutte commune contre la criminalité organisée (ULCOC) et une autre de même nom aux Antilles-Guyane qui inclus dans les tâches à accomplir la « lutte contre les violences ».

En Corse, toujours selon ce document, elle sera dirigée par le directeur régional de la police judiciaire (PJ) secondé par le commandant de la section de recherches de gendarmerie. Ce sera l’inverse, sur le même schéma, aux Antilles-Guyane.

Source: Guadeloupe.fr – Actu

Pin It

Comments are closed.